Cannondale

La marque de référence du vélo.

La légende du vélo américain

Créé en 1971, l’entreprise a fait ses premiers pas dans la construction avant de se spécialiser dans la fabrication de vélos. C’est seulement après un week-end avec son fils, que Joe Montgomery créa sa première remorque pour vélos. Après une visite au Bicycle Show de New-York, ses bagages pour vélos furent un succès. Si bien que rapidement Cannondale devient le premier fabricant de bagages pour vélos.

Après l’arrivée de Todd Patterson dans l’entreprise, Cannondale commença à développer des cadres en aluminium. Aujourd’hui Cannondale est spécialisé dans la construction de vélos en carbone, titane et aluminium.

Avant de se spécialiser dans le vélos, Cannondale a également fait des tentatives dans le motocross. Malheureusement (ou heureusement pour nous), ce domaine très concurrentiel a failli causer la disparition de l’entreprise. A deux doigts de la fermeture, l’entreprise a été racheté aux enchères par un fond d’investissement. Lequel revendra la partie sports mécaniques pour se concentrer sur le vélo ! C’était en 2003 avant qu’une autre entreprise canadienne rachète Cannondale en 2008 : Dorel. Une entreprise célèbre dans le milieu puisqu’il se sont fait une spécialité de racheter des marques emblématiques américaines. On compte dans leur portfolio Mongoose, GT, Schwinn et bien d’autres.

La spécialité de Cannondale à ses débuts : les cadres alu pour des vélos de route puis un peu plus tard de VTT. Ils produisaient des tubes surdimensionnés qui donnaient aux vélos de la marque une rigidité à toute épreuve ! Pendant longtemps la production a été réalisée à Bedford en Pennsylvanie avant d’être complètement délocalisée en 2015 à Taiwan. Ce pays totalise l’immense majorité de la production mondiale de vélos.

Cannondale a été à l’origine de nombreuses innovations. Depuis 1983 et leur premier cadre alu, c’est également Cannondale qui a été le premier à construire à grande échelle des cadres dans ce matériaux. Avant eux, la production de masse était uniquement dédiée aux cadres en acier. Les séries se succédèrent avec le 2.8 créé par CAD (conception assistée par ordinateur), puis le Six13 en 2004 qui marqua les débuts de la marque dans les vélos carbone !

En 2005, c’est le lancement du Synapse (toujours disponible dans ses dernières versions du vélo) puis du SuperSix. Au delà de toutes ces innovations, c’est grâce à la fameuse fourche « Lefty » que Cannondale a fait connaitre ses vélos. L’innovation de cette fourche ? L’utilisation de roulements afin de limiter la friction. C’est également un bon moyen de réduire le poids. C’est également la fourche la plus rigide sur le marché et détail important elle rend possible le changement de chambre à air sans démonter la roue 🙂

Cannondale c’est également des innovations dans des domaines un peu moins grand public. Ils ont développé un nouveau standard pour le jeu de pédalier, d’abord connu sous le nom commercial d’Hollowgram avant d’obtenir le terme plus technique de BB30. Pourquoi BB30 ? Parce que l’axe du jeu de pédalier s’affranchit du diamètre classique de 24mm pour un axe de 30mm. Objectif : plus de rigidité et moins de poids sur le vélo. Avec ce système basé sur le « press-fit » plus besoin de cartouche de jeu de pédalier ni de supports pour les roulements.

Laissez-nous un commentaire.

Votre email ne sera pas publié.